Quand Meyers rencontre Solvay

DenisMeyers
de l'autre côté du mur

Ce printemps, à Bruxelles, une performance étonnante et détonante créée par l’artiste belge Denis Meyers a eu lieu. Deux mots : « Remember, souvenir ».

DenisMeyers

Meyers par d’autres regards

Des journalistes talentueux ainsi que des blogueurs ont déjà écrit en long, en large et en travers sur cette exposition alors, avant de vous montrer les visuels, voici quelques liens, expliquant le concept de l’exposition. Sur la Graffet » nous avons l’habitude d’écrire nos propres articles mais, j’ai malheureusement perdu le carnet sur lesquels j’avais pris toutes mes notes. Donc, une fois n’est pas coutume, ce sera les mots des autres que vous lirez, si vous le désirez. Les photos ont, par contre, été prises in situ par mes soins (et un gsm laissant à désirer pour la qualité).

Suivez-le(s) guide(s)

C’est l’asbl Arkadia qui a pris en charge les visites du site Solvay (en désafection totale, ni eau, ni électricité, des conditions de travail assez trash) situé à deux pas de la Place Fernand Cocq. Pour 9 euros par personne et en ayant réservé 3 semaines à l’avance (oui oui!!) nous avons été guidé dans les méandres de ce vieux bâtiment. Le guide expliquait très bien mais cependant nous étions trop nombreux. La visite devant s’effectuer en une heure chrono pour plus de 25.000 m² de murs/sols/plafonds recouverts, du coup, nous étions plusieurs à avoir la sensation de faire du speedy tourism, ce qui, étant donné l’ampleur de la performance était un peu dommage.  Si les places n’étaient pas aussi restreintes, je serais partie pour un deuxième tour!

Voici sans plus attendre les quelques photos que j’ai pu prendre, sans flash, pour ne pas dénaturer les noirs et blancs choisis. A noter que toutes les images ne sont pas toutes issues de l’imaginaire de Denis Meyers. En effet, ce dernier a fait appel à d’autres artistes afin de collaborer avec lui sur ce projet gargantuesque.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aurez peut-être constaté que des termes – haïr, aimer, manipuler, détruire, mentir, dialoguer, exiger -sont récurrents, ainsi que certaines graphies, lesquels mots vous ont marqué? Quelle pièce avez vous préféré? N’hésitez pas à commenter, ici, sur les différents réseaux sociaux ou par signaux de fumée 😉

 

Plus d’info sur le site de Denis Meyers ==> ici <==

 

Ne te courbe que pour aimer […] René Char

denismeyers

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire